Publié par Laisser un commentaire

Un chocolat qui blanchit = un chocolat de qualité.

Bon nombre d’entre vous se sont déjà retrouvés avec une tablette de chocolat blanchie après un achat chez un artisan, après une période longtemps stockée dans votre placard ou tout simplement après un épisode de chaleur d’été.

Il ne semble plus comestible… alors il est jeté. Surtout pas ! Alors pourquoi notre chocolat si délicieux au départ, semble moins alléchant à l’apparence plus claire?

En réalité, votre tablette est composée de beurre de cacao et d’un peu de sucre selon les chocolatiers et les industriels. Ce gras, qu’est le beurre de cacao est une matière relativement difficile à dompter de par ses composantes biochimiques naturelles. Cette matière vivante continue d’être, même lorsque votre tempérage est réalisé et que votre tablette est moulée. Le blanchiment apparaît lorsque le beurre remonte en surface. Même si le chocolat est devenue solide, une partie de son gras reste plus sensible à l’environnement, cette fine couche elle ne se solidifie pas en même temps que le reste des ingrédients de la tablette. Cela n’altère en rien le goût ou encore la qualité du produit.

Le blanchiment se produit lorsque le taux d’humidité de la matière première du chocolat est modifié. Le sucre se restructure de la composante de la tablette et forme une fine pellicule en surface.

Comment conserver votre tablette pour un fondant optimal et une texture agréable en bouche?

Le réfrigérateur est clairement à bannir, tout simplement par sont taux d’humidité relativement élevé. Votre chocolat deviendra alors moite et peu gustatif. Le congélateur n’est pas non plus la solution. L’idéal est de pouvoir laisser vos petites gourmandises dans un endroit sec et loin de la lumière et des variations de chaleurs : un placard tout simplement.

Toutes nos tablettes sont réalisées avec le plus de soin possible. A noter que nous n’ajoutons aucun stabilisants ni conservateurs. Toutes les techniques de la cristallisation au tempérée du chocolat sont réalisées de façon artisanales. C’est pourquoi votre tablette ne sera JAMAIS parfaite et le blanchiment fait partie des possibilités retrouvées sur le produit fini. Cela dépend beaucoup de la température extérieure, du laboratoire de production, des conditions de stockage, de transport et de livraison (nous n’avons pas la main sur ce dernier point).

Les tablettes de La Souris Chocolatière, sans colorant
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *